Que savons-nous vraiment de la nouvelle Première ministre française Elisabeth Borne?

Elisabeth Borne est une femme d’État Française née le 18 avril 1961. 

Ingénieure générale des ponts et chaussées, elle devient préfète de la région Poitou-Charentes de 2013 à 2014. Puis, de 2014 à 2015, elle s’impose au Ministère de l’Écologie en devenant directrice de cabinet de Ségolène Royale. De 2015 à 2017, c’est à la présidence de la RATP qu’elle fait parler d’elle. Enfin, en mai 2017, elle est nommée Ministre chargée des Transports, puis Ministre de la Transition écologique et solidaire en juillet 2019. Désormais, c’est en tant que Première Ministre qu’elle continue son ascension politique, grâce à la confiance que lui accorde Emmanuel Macron pour son second mandat de Président de la République Française.

Bien qu’elle soit dans le paysage politique français depuis de nombreuses années, que savons-nous exactement d’elle ? Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Élisabeth Borne se fait très discrète sur sa vie privée. Retraçons ensemble son parcours et ce que l’on sait.

Pupille de la Nation

Son père, Joseph Borne, était un juif d’origine russe, résistant pendant la Seconde Guerre Mondiale puis déporté en 1942. Il aurait mis fin à ses jours en 1972, alors qu’Élisabeth Borne n’avait que 11 ans. Sa mère, Marguerite Lescene, pharmacienne Normande, était dans une situation délicate et ne pouvait subvenir seule aux besoins de ses deux filles. C’est ainsi qu’Élisabeth Borne est reconnue Pupille de la Nation et parvient à décrocher une Bourse d’études. Elle se démène alors dans ses études et fait un parcours scolaire sans fautes ! En effet, elle ressort diplômée du Collège des ingénieurs, puis de l’École nationale des ponts et chaussées et enfin de l’École polytechnique. 

Épouse et mère de famille

Le 30 juin 1989, alors âgée de 28 ans, elle épouse un universitaire, Olivier Allix. Ensemble, ils donnent naissance à un petit Nathan en 1995. Finalement, le couple fini par divorcer le 17 décembre 2008.

Depuis, Élisabeth Borne vivrait seule mais aurait un compagnon qui vit une partie de l’année en Bretagne.

Dévouée pour le secteur de la Petite Enfance

En tant que Première Ministre, l’un des premiers dossiers auquel veut s’attaquer Élisabeth Borne est celui du manque de structures d’accueil pour les enfants, notamment pour les familles monoparentales. En effet, la Première Ministre a déclaré vouloir ouvrir 200 000 places d’accueil à travers le pays pour aider les parents qui ne trouvent aucun moyen de garde pour leurs enfants en bas-âge et qui ne peuvent de ce fait, pas reprendre le travail. La crise du COVID a en effet fait éclater ce problème au grand jour et Élisabeth Borne compte bien prendre le problème à bras le corps.

FILE PHOTO: French Labour Minister Elisabeth Borne attends a news conference after a meeting with business federations about when crisis support measures should be wound down, at the Bercy Finance Ministry in Paris, France, August 30, 2021. REUTERS/Sarah Meyssonnier/File Photo

Elle ne veut pas vivre à Matignon

Faire partie du gouvernement donne de nombreux avantages tels qu’être logé gratuitement à Matignon durant le mandat. Mais la nouvelle Première Ministre française, elle, ne désire pas y poser ses valises et a souhaité conserver son propre appartement, désirant garder une vie la plus normale possible et garder un équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle.

Elle refuse de montrer ses émotions

Consciente du patriarcat constant qui règne, Élisabeth Borne s’efforce de ne pas montrer ses émotions. En effet, une femme qui s’énerve sera souvent vue comme une femme hystérique ou caractérielle. La Première Ministre reste donc aussi pudique sur ses émotions que sur sa vie privée.

Des loisirs simples

Malgré ses nombreux diplômes prestigieux et son parcours impressionnant de la paysage politique français, Élisabeth Borne a su rester simple et humble, avec des loisirs en totale adéquation avec sa personnalité. En effet, elle aime aller courir au moins une fois par semaine et apprécie aussi beaucoup la peinture, notamment l’aquarelle. La Première Ministre a d’ailleurs dévoilé adorer peindre des paysages quand le temps le lui permettait. Elle aime aussi beaucoup faire des randonnées dans le désert. C’est une femme proche de la nature, avec de nombreuses cordes à son arc !

Élisabeth Borne n’a pas fini de faire parler d’elle. Elle est la première femme française à être nommée Première Ministre, c’est donc un rôle très spécial qu’elle doit porter sur ses épaules. Sera-t-elle à la hauteur ?

Advertisements