Comment était Brigitte Macron dans sa jeunesse ? Que faisait-elle ?

Brigitte Trogneux est née le 13 avril 1953 à Amiens. En 2017, elle devient l’épouse d’Emmanuel Macron, actuel président de la République française. Avant de devenir Première dame de France, Brigitte a été enseignante de français et de théâtre.

Issue d’une famille catholique de six enfants, elle est la fille de Jean Trogneux, chocolatier réputé, et de Simone Pujol. Elle effectue sa scolarité dans l’établissement privé du Sacré-Cœur d’Amiens. Une fois son baccalauréat obtenu, Brigitte décroche une maîtrise de lettres. Au début des années 80, elle est attachée de presse à la chambre du commerce du Nord-Pas-de-Calais. En 1986, elle passe le CAPES en lettres puis enseigne le français et le latin dans un collège privé de Strasbourg, avant de s’installer à Amiens. 

En 1974, Brigitte épouse son premier mari, André-Louis Auzière, avec lequel elle aura trois enfants : Sébastien, Laurence et Tiphaine. Le couple se sépare lorsque Brigitte rencontre Emmanuel Macron. 

Brigitte est aujourd’hui grand-mère de sept petits-enfants.

Sa vie semblait toute tracée… Mais comment a-t-elle connu notre président ? En 1992, Brigitte anime un atelier de théâtre au lycée de la Providence à Amiens. C’est alors qu’elle rencontre, parmi ses élèves, Emmanuel Macron, âgé de 15 ans. Quand elle évoque leur première rencontre, Brigitte déclare avoir été « totalement subjuguée par l’intelligence de ce garçon ». Dans une interview pour Paris Match, elle a même raconté que « l’écriture les réunissait chaque vendredi et a déclenché une incroyable proximité » : c’est le début de leur relation amoureuse. L’importante différence d’âge (vingt-quatre ans) entre les deux amants provoque un scandale côté Trogneux, mais leur histoire se poursuit discrètement à Paris, où Emmanuel (enfin majeur) entre en terminale puis en classe préparatoire littéraire.

C’est en 2007 que Brigitte épouse Emmanuel Macron, qui était à l’époque inspecteur des finances. Le couple attire l’attention des médias quand, en 2012, Emmanuel se lance dans la politique. En 2015, elle cesse d’enseigner pour se consacrer à la carrière de son époux. Lors de la campagne présidentielle de 2017, Brigitte joue un rôle clé au sein du mouvement « En marche ! » et soutient avec détermination son mari qui devient, le 7 mai, président de la République française.’

La même année, dans une interview pour le magazine Elle, Brigitte déclare vouloir « lutter contre les exclusions, notamment celles qui touchent au handicap, à l’éducation et à la maladie ». À l’automne 2017, en plein scandale de l’affaire Weinstein et du mouvement #balancetonporc, Brigitte apporte son soutien aux victimes et les encourage à « briser le silence ».

En 2018, Gaël Tchakaloff publie une bande dessinée illustrant une journée de la vie de Brigitte Macron dans Le Parisien. Et ce n’est pas tout : dans le troisième épisode de la saison 1 de la série Emily in Paris, on aperçoit Carla Bruni qui partage une photo sur les réseaux sociaux avec (la doublure de) Brigitte Macron au palais de l’Élysée. Raffinée et grande amatrice de thé, Brigitte a dernièrement fait appel à la marque Kusmi Tea pour créer un thé spécialement pour elle. Certifié bio et 100 % made in France, ce mélange d’arômes ’se nomme « Petit déjeuner à l’Élysée » et sa production participe au financement de la rénovation du palais de l’Élysée. Depuis qu’elle est devenue Première dame de France, Brigitte Macron est donc sur tous les fronts : harcèlement scolaire, réchauffement climatique, patrimoine culturel et même « gastronomie » !

Advertisements