Benjamin Griveaux et le scandale de la sextape : son adieu à la politique

Une carrière qui n’aura pas fait long feu… Suite à la polémique de l’année dernière concernant la diffusion de vidéos intimes sur le web, dont vous avez sûrement entendu parler, le député Benjamin Griveaux s’est retiré peu à peu des affaires politiques et a également renoncé à son ambition de devenir maire de Paris. 

Le scandale qui a ruiné sa carrière

Ce scandale, révélé par Piotr Pavlenski, activiste et compagnon d’Alexandra de Taddeo, dévoilait la relation intime de cette dernière avec Benjamin Griveaux. Victime de menaces et cible favorite des anti-Macron, ce père de trois enfants a raconté avoir subi injustement des « attaques ignobles ». Un coup de grâce qui a achevé une campagne politique déjà chaotique.

Son adieu à la politique

Un nouveau rebondissement a eu lieu quand, mi-mai, l’ex-porte-parole du gouvernement annonce sa décision de quitter son poste actuel, souhaitant démarrer un nouveau chapitre. Dans un message adressé à ses partisans Marcheurs, il affirme en effet vouloir se consacrer à un projet entrepreneurial qui consiste en la création d’un « cabinet de conseil pour accompagner les dirigeants d’entreprise dans leurs choix stratégiques », selon le journal Challenges. Les prochaines élections législatives étant programmées l’année prochaine, son siège de député ne sera pas remplacé. Benjamin Griveaux a également réaffirmé son engagement et sa fidélité envers Macron. L’ancien secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances a écrit sur son profil Facebook « je reste fidèle au projet de transformation de notre pays initié en 2017 […] je serai toujours à vos côtés, mais différemment, dans les batailles qui s’annoncent. »

Le soutien précieux de sa femme, l’avocate Julia Minkowski

Côté vie privée, Benjamin Griveaux a été énormément soutenu par sa femme, sa meilleure avocate (c’est d’ailleurs son métier !). Julia Minkowski a effectivement été une véritable alliée pour son mari, le défendant corps et âme lors de cette crise. « Il est gentil, pas égoïste, ambitieux, mais prenant du plaisir à ce qu’il fait » a expliqué l’avocate dans une interview à Libération. Lors de la promotion de son livre L’avocat était une femme, au moment de répondre aux questions inévitables sur cette affaire des vidéos intimes enregistrées depuis le téléphone de son mari, elle a affirmé: « l’hypocrisie serait de croire que dans un couple on ne connaît pas de turbulences et que parce qu’on rencontrerait une crise, on devrait nécessairement se séparer » avant d’ajouter: « on a géré ça de façon banale, mais parce qu’on a toujours géré la vie publique, la vie privée et la vie politique (…) de façon normale. Aujourd’hui, nous allons bien ». Près d’un an après la tempête, donc, le couple semble avoir retrouvé le calme… Julia Minkowski a même déclaré plus récemment pour la revue Elle qu’il fallait parfois savoir éteindre la télévision et ignorer les réseaux sociaux pour dédramatiser et prendre du recul: « vu de l’extérieur, cet épisode, avec sa dimension médiatique et politique, a pu paraître extraordinaire, voire surréaliste. Mais, à l’intérieur, les choses se sont passées de façon assez banale », a-t-elle confié au magazine féminin. Pour finir, l’avocate pénaliste a même affirmé : « il a fait passer sa famille en premier, il a voulu nous protéger. Ce choix a confirmé tout ce que je pensais de lui. » Un homme aimé et chanceux malgré tout !

Advertisements