La Princesse Stéphanie de Monaco : bio, famille et faits intéressants

Née le 1er février 1965 à Monaco, la princesse Stéphanie de Monaco fait partie de la célèbre famille princière de Monaco. Connue pour être une femme rebelle dans l’âme, elle a eu une véritable vie de princesse avec ses hauts et ses bas. Au travers de cette article, découvrez son histoire, sa famille et certains faits intéressants qu’elle a vécus. 

C’est la fille de Grace Kelly et du Prince Rainier III

Son père était le Prince Rainier III et sa mère était l’actrice Grace Kelly. Pendant 55 ans, le Prince Rainier III a été à la tête de cette monarchie constitutionnelle qu’est Monaco. Grace Kelly était une mannequin et une actrice oscarisée, quand elle a rencontré le Prince Rainier III. Leur mariage somptueux fut un événement marquant pour beaucoup. Au cours de cette union, ils ont eu 3 enfants : la princesse Caroline de Monaco, le prince Albert de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco. Stéphanie est la cadette. 

L’accident de voiture avec sa mère

Le 13 septembre 1982, la princesse Stéphanie de Monaco était à bord d’une voiture que conduisait sa mère Grace Kelly. Sur la route de Turbi, elles ont eu un accident qui fut fatale pour Grace Kelly. D’après les médecins, elle aurait eu un AVC pendant le trajet. De plus quelques jours auparavant, elle se plaignait de migraines. Lors de l’accident, la voiture a quitté la route, elle est tombé dans le vide et a atterrit sur le parking d’une villa. Elles ont pu tout deux être secourut. Grace Kelly n’est pas décédé sur le coup mais le lendemain à l’hôpital. Stéphanie s’en est sortie, non sans mal. Elle a eu des fractures aux cervicales et des côtes cassées. Stéphanie est restée en convalescence quelques mois. 

Sa carrière de chanteuse

En 1986, Stéphanie de Monaco se lance dans la musique. Grâce au titre « Ouragan », elle a connu un succès inattendu. Le titre s’est placé en tête du Top 50 pendant 10 semaines. Certifié disque de platine, il s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires. A la base, « Ouragan » avait été proposé à Jeanne Mas qui l’a refusé. Ce fut une aubaine pour Stéphanie. Elle a ensuite sortie un album « Besoin », le titre Flash issu de cette album a également connu le succès mais ce dernier n’a pas durée dans le temps. Sa carrière de chanteuse fut brève mais marquante.

Ses activités caritatives

Très attirée par le social, Stéphanie de Monaco a décidé de s’engager dans la lutte contre le sida. Elle est nommée présidente de l’association « Fight Aids Monaco ». L’association a pour but d’informer, d’accompagner et de récolter des fonds pour soutenir la cause. Elle a également été la marraine de l’association « un sourire, un espoir pour la vie » qui a pour objectif de redonner le sourire aux enfants malades.

Les hommes de sa vie

Le premier amoureux connu de Stéphanie de Monaco serait Paul Belmondo. On lui a ensuite prêté une relation avec l’acteur américain Robe Lowe et avec Anthony Delon. En 1990, elle s’est fiancée avec l’homme d’affaire Jean-Yves Le Fur. Au final, cette union ne s’est pas concrétisée par un mariage. Elle s’éprend ensuite de son garde du corps Daniel Ducruet avec qui elle se marie le 1er juillet 1995. Leur divorce est finalement prononcé, le 4 octobre 1996. Après ce divorce, elle a une relation amoureuse avec Jean-Raymond Gottlieb, membre de sa garde rapprochée. Après cette relation qui fut courte, elle retrouve l’amour auprès de Adans Lopez Perez qui est acrobate.  Ils se marient le 12 septembre 2003 mais divorce 1 an plus tard. 

Ses enfants

Stéphanie de Monaco a 3 enfants : 2 filles et 1 garçon. Ces 2 premiers enfants sont issus de son 1er mariage avec Daniel Ducruet. Ils se prénomment : Louis (1992) et Pauline (1994). Sa cadette Camille (1998) est le fruit de sa relation avec Jean-Raymond Gottlieb.

Advertisements